Live Report: Naive New Beaters + Bastille, Paris

Comme vous le savez, Karma Spirit s’est rendu mercredi dernier au festival Soirs d’Été de OUI FM à la rencontre du groupe anglais Bastille. Une occasion rêvée de se faire connaitre pour un blog aussi récent que le notre, occasion que nous avons saisi sur le champ.

19H00 : J’arrive Place de la République, lieu où aura lieu le concert. Trois groupes joueront ce soir. Les deux premiers sont des groupes français : Granville et Naive New Beaters. Le troisième se montre tout de suite comme le plus attendu, comme le témoignent les panneaux accrochés un peu partout sur la place promouvant ce groupe : Bastille.

1

8

Il est environ 19h40 lorsque, munie de mon invitation VIP, j’accède a la terrasse où patientent les groupes et quelques invités privilégiés avant le début du concert. L’ambiance est très détendue, tout le monde semble content d’être là et les artistes se mêlent aux invités pour boire un verre et discuter avant le début du show. Le concert commence dans quelques minutes, je décide donc d’aller à la rencontre de Bastille afin de ne pas manquer le reste du concert. C’est un groupe très souriant et très accueillant que je retrouve devant leur loge. Manque de bol, le concert commence au moment où je suis en compagnie du groupe. Je décide quand même de profiter de cette rencontre, quitte à manquer le début du concert. J’en profite pour parler de Karma Spirit au chanteur Dan Smith. Je lui explique que je suis là pour les rencontrer représentant ce blog et que je compte bien faire une review de leur performance, ce à quoi Dan répond « Oh… no… » en rigolant, sentant que sa prestation s’apprête à être jugée et qu’il n’a pas d’autre choix que d’assurer. Mais Dan dit qu’adore l’idée de ce blog et accepte même de faire une vidéo pour passer un message à tous les lecteurs. Très contente, je le remercie et nous filmons cette vidéo que vous avez pu voir dans un article précédent. C’est sur ce beau cadeau et un « high five » pour la route que nous nous quittons, pile au moment où Granville sort de scène. Ce sera donc pour une autre fois !

Je me rend sur le côté de la scène, là où certains guests attendent patiemment la venue du deuxième groupe Naive New Beaters. Ils ne se font pas attendre très longtemps, puisque quelques minutes plus tard, le premier membre du groupe fait son apparition sur scène, suivi du deuxième et enfin, le chanteur apparait. On comprend très vite qu’on a affaire à un groupe plutôt original, avec un style bien à soi et très décalé. Mais le groupe réussit assez vite à embarquer le public dans leur monde déjanté grâce à leur énergie débordante qui se communique très rapidement. Car en plus de délivrer une très bonne performance, le groupe joue avec son public et se donne en spectacle. Le chanteur ne manque pas de faire rire la foule entre les chansons avec ses expressions bien à lui (qui n’auraient pas le même effet sans son mythique accent américain) et son côté déjanté. Leurs chansons au son électro pop rencontrant un rap funky mettent tout de suite une ambiance incroyable et font danser la Place de La République. Après un peu moins d’une heure à « chalouper » comme le dirait si bien le chanteur David Boring, le groupe quitte la scène.

2

Le décor change, et les techniciens préparent la scène pour le prochain groupe. Dès que le triangle phare du groupe est placé au centre de la scène, le public comprend très vite qu’il s’apprête à voir Bastille débarquer sur scène. La foule réclame le groupe et des « Bastille! » se font entendre tout autour de la place. Pas de doute, la plupart des gens sont bien là pour eux. Après quelques minutes de patience, le groupe fait son apparition sur scène, sous les cris d’un public déjà bien préparé. Bastille entame son concert en jouant ses titres que tous les fans connaissent par coeur et reprennent avec dynamisme et entrain. Dan Smith qui, quelques heures plus tôt, semblait timide et réservé, délivre une performance vocale incroyable et prend vraiment plaisir à se produire sur scène devant ce public admiratif. Plus les titres passent et plus la foule est déchainée. Le son caractéristique de Bastille, un mélange de synth-pop et de rock alternatif, avec des percussions très marquées, rend chaque chanson tellement entrainante qu’elles pourraient toutes être considérées comme un tube à elles seules. Il semble ne s’être écoulées que quelques minutes mais la fin du concert approche déjà, et le groupe termine par son titre phare « Pompeii » que tout le public connait, une nouvelle fois, par coeur, et reprend avec le groupe. L’ambiance est à son apogée et à la fin de la chanson, les choeurs du public et les voix du groupe ne forment plus qu’un. Un moment très beau bouclant en beauté cette troisième soirée du festival Soirs d’Été de OUI FM. Le groupe remercie son public et sort de scène sous les applaudissements. Le concert prend alors fin et c’est des étoiles pleins les yeux que tout le monde quitte la Place de la République. Une chose est sûre, personne n’a fait le déplacement pour rien ce soir.

6

4  5 3

7

Un grand merci à Lily, Oui FM ainsi que les groupes présents pour cette soirée musicale exceptionnelle. Merci plus particulièrement à Bastille pour leur gentillesse et leur disponibilité !

2 réponses sur « Live Report: Naive New Beaters + Bastille, Paris »

  1. je trouve que la vidéo, la présentation, les photos etc font vraiment très pro alors encore une fois, bravo pour votre blog, et cet article en particulier 🙂

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s