Découvrez… James Bay

Pas de commentaire

Je le voyais pour la première fois en tant que première partie de Kodaline à Londres, à l’O2 Academy Brixton, en Mars. Je le redécouvre le week-end dernier au British Summer Time à Hyde Park – Londres, festival mélangeant grandes têtes d’affiches comme Arcade Fire et The Libertines avec des artistes fraichement signés, à la recherche d’un peu de promotion avant la sortir de leurs premiers albums comme Wolf Alice ou James Bay.

Me retrouvant une seconde fois devant cet artiste dans un contexte différent (plein air, petit comité, averse et pieds dans la boue) je me suis demandée comment j’ai pu passer à coté d’un tel talent la première fois.

A une heure de route de Londres dans une zone ou le paysage ne se constitue plus d’immeubles et maisons victoriennes, mais de champs et vaste étendues d’herbe, vous trouverez Hitchin, ville natale du chanteur. C’est un chanteur solo moderne et talentueux, avec la tête sur les épaules qui déclare quant à sa musique: « J’essaie de faire des chansons qui font ressentir quelque chose aux gens et, si je suis chanceux, même les émouvoir.  J’essaie de garder les choses humaines et émotionnelles.» Sa musique, très personnelle, fait ressentir toutes sortes d’émotions de par ses paroles, sa voix, ses mélodies. Il déclare : « Il est difficile de savoir quel est l’équilibre quand tu réalises une chanson, mais tu le sais quand tu l’entends. Réaliser un morceau est une démarche très personnelle et il peut être difficile de partager des choses parfois. » mais c’est pourtant ce qu’il fait, partager, tout au long de ses prestations live ou de ses EP. Il essaie de nous faire découvrir sa vision des choses, de l’amour, et il nous raconte à travers ses morceaux la découverte du monde par un jeune homme de 24 ans.

Il se fait remarquer lors d’un concert solo dans un pub de Kentish Town au centre de Londres et à peine un an après il commence à enregistrer son album dans le prestigieux Blackbird Studios de Nashville. Cette année, James Bay se produit dans un tas de festivals  britanniques. Après avoir fait un saut au British Summer Time ou j’ai eu la chance de le voir jouer, il passera par les festivals Latitude, Longitude et  le V festival, avant de partir pour les USA en tournée avec le chanteur Hozier.

Au cours de l’article sont les quelques morceaux que j’ai sélectionnés pour alimenter votre soif musicale et curiosité. Il n’y a pas encore de date de sortie officielle quant à son premier album mais ça ne saurait tarder! En attendant vous pouvez toujours se procurer quelques uns de ses quatre EP en cliquant ici!

Love,

logo noir png

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s