Albums Reviews

Album Review: PINS – Wild Nights

Pins-Wild-NightsLes anglaises de Manchester reviennent avec un deuxième album intitulé « Wild Nights », plus affirmé et plus mur, enregistré au Rancho de la Luna, studio de prédilection des Queens of the Stone age, Eagles of Death Metal mais également des Arctic Monkeys..

Date de sortie: 8 juin 2015

6/10

Faith, Anna, Lois, Sophie et Kyoko nous livrent « Wild Nights », un album constitué de 11 titres indie rock aux paroles d’adolescentes en crise. Et on aime ça. Deux ans après la sortie de leur premier LP « Girls Like Us » un peu plus sombre, Wild Night est, malgré son titre, plus structuré et plus lumineux.

Wild Nights commence avec le titre « Baby Bhangs« , un des morceaux les plus rock de l’album. « Here you come in black leather, glitter eyes« . Énergique, c’est 3 minutes ou on rentre dans l’univers de PINS. Des guitares électriques, des harmonies sur les refrains entre tous les membres du groupe en alternant avec des couplets assez crachés par la lead singer sur les premiers morceaux, qui articule assez pour qu’on puisse comprendre ce qu’elle raconte. Dans le refrain de Young Girls les filles nous racontent : « Wouldn’t it be fun to kiss everyone? What would we do when our dreams come true, young girls? » Des paroles plus optimistes, une écriture plus naïve mais plus franche du coup. Rappelant un peu une version féminine du groupe anglais The Black Tambourines, ou encore les écossaises de HoneyBlood, PINS comblera les fans de musique britannique avec leur album à cheval entre du rock indé et du rock garage.

Un des titres les plus réussis de l’album est If Only : « Most of the time I feel warm, like I am no one I get so lost, I don’t know what to do with myself« . Plus calme que le reste du LP avec d’autres titres relativement retenus comme Got It Bad, cela fait de Wild Nights un album à deux visages: l’un d’adolescentes rebelles qu’on imagine courir dans les pubs de Manchester, l’autre de jeunes femmes curieuses du regard des gens « What do they know that I don’t know? » (Eveyone Says) et de leur avenir. Malgré quelques morceaux répétitifs et quelques fin de morceaux un peu brouillonnes, notamment celle de Dazed By You avec une fin si intense qu’on ne sait plus trop ce qu’on écoute, Wild Nights est un album un peu nostalgique qui nous fait nous sentir bien.

Retrouvez PINS sur Facebook, Twitter, Soundcloud ou leur site internet.

Much Love,

Pauline

0 comments on “Album Review: PINS – Wild Nights

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s