INTERVIEW : Pleasure House « Nos morceaux naissent souvent d’une une certaine négativité »

pleasure house

Karma Spirit s’est entretenu avec le groupe de pop indé Pleasure House originaire de Birmingham au Royaume-Uni. Plein d’optimisme et de détermination, on a discuté de leur musique, de la vie, et de ce qui les pousse à mener ce projet.

KS : Pouvez-vous vous présenter ? 

PH: Nous sommes Jon, James, Alex et Abbas (mais certaines personnes l’appellent le Chaman). Ensemble nous sommes Pleasure House! Moi même (James – batterie) et Alex (Chanteur) on s’est rencontrés a une fête. On était saouls, et on s’est rendu compte qu’on partageait la même vision de la vie. Toutes les personnes présentes à cette fête passaient la meilleure nuit de leur vie et nous voulions faire de la musique qui traduise ça. Plus tard on a trouvé Jon (le bassiste) à un concert, on lui a demandé si il voulait faire de la musique le lendemain et il est venu nous voir! Personne ne connait l’histoire de comment le mystérieux Chaman est venu dans le groupe et on aime garder ça confidentiel…

KS: Qui est venu avec l’ides du nom de groupe et pourquoi ? Y’a-t-il une histoire derrière ?

PH: Alex a trouve l’idee du nom dans un livre de Game Of Thrones (le geek)… et oui ça décrivait un bordel (plus si geek?) mais  peut importe il y a beaucoup plus derrière ce nom. Quand on a entendu le nom « Pleasure House » pour la premiere fois, on a trouvé ça amusant et espiègle, même si il avait un sous-entendu obscur. On pense que nos chansons ont la même ironie sexy.

KS: Vous tirez parfois votre inspiration d’artistes qui ne sont pas musiciens? Écrivains, peintres, etc?

PH: SALVADOR DALI sans hésitation.

KS: Comment le processus d’écriture/d’enregistrement de l’EP s’est passé? Ça vous a semblé facile ou plutôt difficile?

PH: Notre premier E.P était vraiment amusant. On a écrit et enregistré la plupart des morceaux dans le salon d’Abba, c’était facile, on venait juste de commencer et tout était si excitant que c’est d’ailleurs pour ça qu’on l’a fait, parce qu’on adore ça.

KS: Comment vous organisez vos sessions d’écriture et de composition ? Vous faites tout ensemble ou vous travaillez parfois seuls ? 

PH: Ça varie beaucoup, il y a jamais de processus bien définit, mais des fois Alex va juste enregistrer des petits morceaux sur son téléphone et va arriver jusqu’aux répétitions et on va juste jouer avec. C’est un bon processus parce que tout le monde « ressent » la chanson dés sa conception. Tout le monde y met sa patte et c’est comme ca qu’on est devenu Pleasure House. C’est ce qui est bien quand t’es un groupe si soudé : on est comme des meilleurs amis donc on se comprends les uns les autres, d’un point de vue musical également. C’est comme de la télépathie. Parfois certains morceaux viennent de nul part et c’est là que la magie opère.

KS: Quand on écoute votre musique on ressent des on ondes assez positives autour de vous. Est-ce que ca vous arrive d’être inspirés par des « choses tristes »: les infos, l’art, des films… etc ?

PH: La positivité est la clef pour nous. Beaucoup de nos chansons sont comme le ying et le yang, et naissent souvent d’une une certaine négativité. On veut faire de la musique à laquelle les gens peuvent s’identifier, donc tout ce qui capture l’essence de la vraie vie est inspirant pour nous. Le but du groupe a toujours été de rendre les gens heureux quand ils sont tristes et de les faire danser quand ils sont saouls… c’est ce qui nous rend heureux. Tout ce qu’on veut c’est peindre le gris et le morose en couleur.

https://soundcloud.com/phukmusic/blow-my-mind

KS: Quels sont vos plans pour le futur ? Un autre EP pour bientôt ?

PH: Les prochains mois sont en fait très excitants parce qu’on a enregistré notre dernier single ‘Like A Drug‘ avec un producteur génial qui s’appelle Trevor Gibson aux studios Circle, et on pense que ça va être notre meilleur morceau jusqu’à présent. On était vraiment excités de travailler avec Trevor comme il a déjà travaillé avec des géants du milieu (les Foo Fighters par exemple). Il a su tirer le meilleur de nous. Sinon on va faire beaucoup de concers, on fait une tournée au royaume-uni à la fin de l’année et on est hyper excités de jouer avec des groupes géniaux qu’on admire comme Beach Baby ou Sundara Karma.

KS: Vous avez récemment posté le clip pour Sunrise. C’est important pour vous de travailler et de construire une identité visuelle? Comment est venue l’idée?

PH: Oh oui. À l’époque dans laquelle nous vivons, composée à 80% de réseaux sociaux, on oublie que les gens qui font de la musique sont des personnes derrière des écrans. On voulait permettre aux gens qui nous écoutent de savoir qui nous étions et ce que nous représentions. On a juste eu à être nous même, c’était plutôt easy. Une fois que t’oublies qu’une caméra te filme tu deviens naturel. C’était un peu hard parce qu’on a du enchaîner 3 grosses soirées le temps de tout filmer et les producteurs nous ont fait boire comme des trous, et ont quand même réussi à obtenir un résultat comme ça!

KS : L’artiste que vous iriez voir si j’avais une place gratuite à donner à chacun d’entre vous?

Alex : J’aimerais revoir Radiohead. En étant un peu plus stone.

James : Je sais pas si ça compte mais le cirque du soleil. C’est un mix parfait de musique, d’art et de créativité.

Abbas : Grateful Dead parce qu’ils jouent pendant des heures donc t’en as pour ton argent!

James : Elle a dit une place gratuite..

Abbas : Oh. Même.

Jon : Mines Guthrie Govan.

Vous pouvez nous fournir une mini playlist de 5 chansons pour les gens qui lisent?

Gengahr – Shes a Witch

Breeze – Bleach

Peace – White Noise (Live Lounge)

Snarky Puppy – What about me?

Cold Fields – The Best

Retrouvez Pleasure House:

FacebookTwitterYoutube et Soundcloud

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s