Interview : Gengahr « C’est très flatteur d’être comparés à MGMT »

Pas de commentaire

Au cours de leur passage à Paris pour leur concert au point éphémère, accompagnés par le formidable Oscar, les membres de Gengahr se sont entretenus avec Karma Spirit, le temps d’en apprendre un peu plus sur ce qui constitue leur succès, d’ou viennent leur influences et bien sur, le temps de leur sous-tirer un petite playlist pour vous…

gengahr point éphémère paris

gengahr paris point éphémère

Gengahr: Hello! Comment allez-vous? *(HOW NICE????)*

KS: Ça va super, et vous?

G: Très bien merci!

KS: Avez-vous eu le temps de visiter un peu Paris?

G: Pas vraiment mais nous étions déjà venu. Nous avons quitté Londres ce matin à 6h ce matin, et on est arrivé juste à temps !

KS: Nous avons appris que vous aviez changé votre nom de groupe. Pourquoi êtes vous passés de RES à Gengahr?

G: Il y avait un autre artiste, un rappeur plus exactement, à New York appelé RES et il nous a donc contacté à ce sujet. Il a menacé de nous kidnapper (rires). Plus sérieusement un ami nous a dit qu’il était assez intimidant alors on a changé sans trop faire d’histoires…

KS: Vous êtes des fans de Pokémon? (ndlr: Gengar est un Pokémon)

G: Oui, on l’a était! Nous ne sommes pas des fanatiques au sens extrême mais Gengahr était un nom facile pour les recherches Google. De base le nom du groupe vient de ce Pokémon, en effet.

KS: Donc ce changement de nom n’avait pas de rapport avec votre image, c’était à cause de l’autre artiste?

G: Exactement.

KS: Diriez-vous que votre son, votre style musical a changé depuis votre premier EP?

G: À vrai dire, non pas vraiment. Pour être honnêtes on a écrit toutes nos chansons -à peu prés- à la même période, la même année en tous cas. L’EP et l’album sont très similaires. Tired Eyes par contre a été produit par quelqu’un d’autre, par un professionnel (rires).

KS: Vous avez conscience de vos influences musicales? Si oui quelles sont-elles?

G: Elles changent selon les membres du groupe. On aime beaucoup la musique du monde, la funk ou la soul, tout autant que le classic rock… Felix et John préfèrent le Hip Hop et le classic rock également.

KS: Vous êtes fans de hip-hop? Quels artistes vous viennent à l’esprit?

G: Woah… beaucoup! D’angelo principalement, on écoute aussi beaucoup de Grime du Royaume-Uni. Sinon, le dernier album de Kendrick Lamar est un de nos albums préférés cette année.

KS: Avez-vous d’autres inspirations autre que la musique comme la littérature ou l’architecture etc…? 

G: Les films de science fiction… généralement les films de Terry Gilliam qui est un réalisateur et acteur britannique mythique qu’on adore (ndlr: membre des Monty Python), des livres aussi! On a des petites sessions de lecture dans le groupe (rires).

KS: Pouvez-vous nous en dire un peu plus sur vos méthodes de composition?

G: Généralement, on compose les rythmes, la mélodie tous ensemble. Ensuite, Félix écrit les paroles et les ajoute aux morceaux. Mais cette méthode dépend vraiment des chansons. On peut d’abord écrire les paroles puis composer la mélodie et vice-versa. Il suffit qu’on entende un beat, une ligne de basse, ou des accords pour être inspirés, et puis ça part comme ça.

KS: Une de nos chansons préférées de l’album est « Lonely As A Shark », elle est vraiment singulière et a de très belles paroles. Vous aussi vous avez votre chanson favorite parmi celles de l’album?

G: « Lonely As A Shark » est notre préférée également! C’est la première chanson que nous avons écrit ensemble. Ensuite, nos préférences peuvent changer quand on écoute de plus en plus l’album, ou quand on joue en live. Ça dépend.

KS: En parlant de ça justement, quelle est la chanson que vous préférez jouer en live?

G: En ce moment c’est Embers. C’est la préférée de Danny. Mais ça peut vraiment changer à tout moment!

KS: Comment est apparue votre identité musicale, qui est quand même assez singulière?

G: Notre style musicale est venu au hasard pour être honnête (rires). On essayait de faire quelque chose de différent des autres groupes, spécialement ceux au Royaume-Uni. On ne voulait pas avoir un son « simple », indé de base.

KS: Vous êtes partis en tournée avec des groupe que nous apprécions particulièrement comme Wolf Alice, ALt-J ou encore The Maccabees. Avez-vous apprécié suivre ces groupes? Comment les tournées ce sont passées?

G: C’était génial. La première tournée s’est faite avec Wolf Alice et un groupe appelé Superfood qui sont des amis à nous. Tout était super, les membres de The Maccabees sont les plus gentils au monde. Circa Waves étaient super cool aussi.

KS: Avec quels groupes aimeriez-vous partir en tournée?

G: The Maccabees, probablement. Ils étaient tellement gentils ça en devenait presque abusé! Et Alt-J bien sûr, car leurs concerts sont juste énormes. Et ils sont gentils aussi (rires).

KS: Vous sentez-vous proches musicalement parlant d’autres groupes?

G: C’est une question difficile… On nous compare souvent à d’autres groupes mais on saurait pas te dire de nous mêmes de qui on se sent proche. Mais c’est très flatteur d’être comparé à de bons groupes. On est souvent comparés à MGMT par exemple.

KS: L’année dernière vous avez tourné abec Alt-J. Depuis, tellement de choses ont changé pour vous. Quels ont été les highlights de cette année?

G: Justement la tournée avec Alt-J était déjà un highlight pour nous! La sortie de l’album aussi. Je pense que pour tous les musiciens c’est un peu le rêve ultime, d’avoir son album. En tant que groupe ce désir était encore plus fort. C’est vraiment génial de le voir en magasin, de savoir que des gens l’achètent et l’apprécient. Jouer à Glastonbury c’était super, et généralement voir de plus en plus de personnes qui viennent à nos concerts. Aller en Australie aussi. Il y a eu plusieurs highlights, c’est dur de choisir (rires).

KS: Pouvez-vous nous en dire plus concernant votre travail avec Nicholas Vernes, qui a produit Tired Eyes?

G: On ne l’a jamais rencontré pour tout vous dire. On a enregistré les chansons, puis on lui a envoyé. C’est un mec très sympa, enfin par email il parait vraiment cool. De plus évidemment nous sommes de grands fans de son travail, c’était un rêve de travailler avec lui et je pense qu’il a fait un très bon travail sur l’EP.

KS: David Bowie ou Bob Dylan?

G: David Bowie. (sans hésitation)

KS: Sorcières ou fantômes?

G: Fantômes!

KS: Reading ou Leeds?

G: Reading. C’est plus proche de Londres (rires).

KS: Vinyls ou cassettes?

G: Vinyls.

KS: The Walking dead ou Game of Thrones?

G: Peut être Game of Thrones…

KS: On demande toujours aux artistes de donner aux lecteurs une petite playlist de 5 chansons que vous considérez comme « life-changing », vous êtes partants?

Notre playlist « ultime » change souvent pour être honnête! Mais on peut essayer de vous donner cinq chansons qu’on écoute actuellement. C’est dur!

  1. Melody’s Echo Chambers – I Follow You
  2. The Lijadu Sisters – Come on Home 
  3. The Falcons – You’re So Fine
  4. Queen of The Stone Age – A Song For The Dead
  5. Dr. Dre – Still D.R.E. ft. Snoop Dogg.

Propos recueillis par Imen, merci à Bart pour l’organisation. Un grand merci à Gengahr pour leur gentillesse et bonne humeur. Bonne fin de semaine à tous!

Questions et traduction: Pauline Bourrel

 

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s