Live Report: Half Moon Run + Aidan Knight – La Cigale, Paris

Pas de commentaire

Il y a trois ans, on écrivait notre premier article sur le site. C’était un petit article concernant quatre canadiens, avec une photo médiocre d’eux prise lors d’un festival gratuit où le groupe jouait à 12h. Alors oui, vous pouvez penser que cet article sur Half Moon Run ne sera pas objectif… et vous avez raison c’est pour cela qu’on fera court.

Il est 19h45, lorsque Aidan Knight et ses musiciens arrivent sur scène. Le band joue cinq chansons, et Aidan parle un peu avec le public. Tout le monde passe un excellent début de soirée. Aidan Knight ainsi que ses musiciens sont très souriants, et on est heureux de découvrir de nouvelles pépites canadiennes.

Petite entracte le temps de débarrasser la scène des instruments d’Aidan Knight et de tout mettre en place. C’est marrant, mais on revoit à chaque fois les mêmes personnes aux concerts d’Half Moon Run, et ça fait plaisir de se retrouver et de partager des moments de bonheur comme ceux qu’on vit.

21h, les lumières s’éteignent. Le public est déjà euphorique. Devon arrive avec sa guitare en jouant les premières notes de Warmest Regards. On se rend alors compte que la setlist a changé. Le groupe se met en place, tandis que la foule chante les paroles. Les garçons sont contents d’être de retour à Paris et ça se voit. Turn Your Love débute et le groupe ainsi que le public se lâchent complètement. Tout le monde danse, chante et c’est cette atmosphère qui règnera tout le long de la soirée.

On s’aperçoit que le groupe ne chante plus Nerve et Sun Leads Me On mais on a le droit a Narrow Margins, qui est une pure merveille en live (hmm hmm une de nos faves). Dylan nous livre de très jolis mots concernant novembre dernier, tout le monde est reconnaissant d’être là et de vivre cette belle soirée.

Le concert se déroule dans la meilleure ambiance qui puisse exister. De nature timide, c’est sans retenu que le groupe a livré une véritable performance ce soir et a eu des moments de complicité avec le public. Nous avons eu le droit a deux rappels, dont le dernier en compagnie d’Aidan Knight et de ses musiciens où ils ont tous chanté I Shall Be Released de The Band (écrite par Bob Dylan).

À la sortie de la salle, les habitués d’HMR se mettent d’accord pour dire que c’était leur meilleur concert qu’ils aient donné ici. On peut entendre un groupe de personnes sortant de la Boule Noire (ndlr: salle collée à La Cigale) « On aurait peut être dû aller à la Cigale ce soir, ils ont l’air de s’être éclaté! ». On vous le fait pas dire.

Setlist: Warmest Regards, Turn Your Love, Narrow Margins, Unofferable, It Works itself out, Hands In The Garden, I Can’t Figure Out What’s Going On, Call Me In The Afternoon, Drug You, Need It, Devil May Care, Everybody Wants, The Debt, She Wants To Know, Consider Yourself. Rappel: Trust, Full Circle Rappel 2: I Shall Be Released (cover The Band). 

Texte et photos: Inès Ziouane

cropped-logoks.png

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s