LIVE REPORT: THE 1975 + THE JAPANESE HOUSE – L’OLYMPIA DE PARIS

No comments

Hier soir, KS s’est rendu au concert parisien du groupe britannique The 1975. Une belle occasion de revoir le groupe et de témoigner de leur évolution au fil des années. Retrouvez tous nos articles sur The 1975 ici.

La soirée débute avec The Japanese House, qu’on adore sur Karma Spirit. Amber Bain et ses musiciens, ont a la perfection joué les morceaux de son EP Clean devant un public qui la connait déjà et la soutien Amber. Un public de lucioles, avec les flash de leurs téléphones dansant dans les airs. Un très beau début de soirée.

Setlist: Clean, Pools To Bathe In, Teeth, Sugar Pill, Cool Blue, Still, Sister.

Soutenez The Japanese House sur facebooktwittersite officiel.

Une vingtaine de minutes plus tard, c’est au tour de The 1975 de monter sur scène.

La ville s’allume. La foule est hystérique. C’est avec Love Me que le groupe débute ce concert. Mention spéciale à cette nouvelle mise en scène qui est juste un magnifique spectacle à regarder, les jeux de lumières sont à tomber. Le fait de se trouver dans une ville colle vraiment à la personnalité et à l’identité visuelle du groupe.

Le groupe est heureux de pouvoir jouer ce soir à Paris et le fait savoir. C’est un Matty Healy très expressif qu’on retrouve sur scène. Je dois avouer que je ne partais pas très emballée car les concerts du groupe ne m’avaient jamais vraiment plu: une heure de show d’une traite, sans véritable échange avec le public. Mais c’est un tout nouveau groupe que je vois ce soir sur scène: plus à l’aise, plus expressif, plus reconnaissant. Les chansons s’enchainent avec UGH!, Heart Out, So Far (It’s Alright), A Change of Heart, She’s American, Anobrain, Menswear. Égal à lui même, Matty explique au public que nous sommes tous des individus qui doivent vivre l’instant présent et conseille alors de ne pas prendre son téléphone durant la prochaine chanson qui n’est autre que Me. Le groupe continu avec fallingforyou. Le groupe interprète Somebody Else, puis les notes de An Encounter retentissent. Robbers se fait alors entrendre. Le public est euphorique; les deux espagnols de 30 ans en costard derrière moi crient les paroles en coeur. Le band chante ensuite You, Loving Someone. Au moment d’introduire Paris, Matty parle des attentats de Paris et de Bruxelles, la salle pourtant très bruyante depuis le début de la soirée se calme. La ballade commence, une fan au premier tend un drapeau de la France à Matty qu’il accroche à son micro. C’est en remerciant le public, que le band enchaine tout de suite avec Girls, la foule est hystérique et continuera de l’être pendant tout le rappel: If I Believe You, Chocolate, The Sound, et Sex.

Setlist: Love Me, UGH!, Heart Out, So Far (It’s Alright), A Change of Heart, She’s American, Anobrain, Menswear, The Ballad of Me and My Brain, Me, fallingforyou, Somebody Else, An Encounter, Robbers, You, Loving Someone, Paris, Girls. Rappel: If I Believe You, Chocolate, The Sound, Sex. 

Retrouvez notre interview avec The 1975 ici. Soutenez le groupe sur twitterfacebooksite officiel

Un grand merci au Boogie Drugstore!

Texte et photos: Inès Ziouane

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *