Live report: Bear’s Den @ Café de la Danse – 30/10/2016

Karma Spirit s’est rendu hier au Café de la Danse pour le concert tant attendu depuis la sortie de leur nouvel album Red Earth & Pouring Rain de Bear’s Den.

ks2

La soirée débute avec notre australien préféré Hein Cooper. Pendant une trentaine de minutes, le chanteur émerveille le public parisien en interprétant des chansons de son premier album The Art of Escape ainsi que deux nouveaux titres: New Blue et The Fear of Missing Out.

ks1-1 ks2-1 ks3-1 ks4-1 ks5-1 ks6-1

Soutenez Hein Cooper sur twitterfacebook site officiel. The Art of Escape est disponible ici.

Hein laisse ensuite place à Matthew & The Atlas. Signé chez Communion Records (crée par Ben Lovett de Mumford & Sons), le groupe anglais touche toute l’audience avec leur folk épuré. Un très beau set d’un band qui mérite beaucoup plus de reconnaissance.

ks1-2 ks2-2 ks3-2 ks4-2 ks5-2 ks6-2

Soutenez Matthew and The Atlas sur twitterfacebooksite officiel. Leur dernier album Temple est disponible ici.

C’est dans un Café de la Danse impatient de les accueillir que Bear’s Den débarque sur scène. Les premières notes de Red Earth & Pouring Rain, premier single de leur nouvel album éponyme retentissent. Le public est déjà électrique et reprend en coeur le refrain de la chanson.

ks3

Le groupe présente ensuite Emeralds toujours issu de leur dernier album. Petit retour en 2014, quand le band interprète Elysium. C’est dans une atmosphère chaleureuse que le concert se déroule. Bear’s Den enchaine leurs chansons folk-rock pour le plus grand plaisir des personnes présentes: Broken Parable, Greenwoods Bethlehem, Stubborn Beast, Isaac sont jouées. C’est alors que les lads annonce une chanson unplugged. Il s’agit de Sophie. Le public reste silencieux, et ne perd pas une miette de cette merveilleuse performance que le groupe est en train d’offrir. Le groupe est acclamé et retourne derrière leurs micros pour y interpréter The Love We Stole, Roses on a Breeze, Fortress, Love Can’t Stand Alone, When You Break, Auld Wives. Bear’s Den passe du banjo à la guitare électrique durant toute cette soirée, et chacun de leur titre est accueilli avec beaucoup d’enthousiasme. Le groupe termine par leur fameux Above the Clouds of Pompeii.
C’est quelques instants après que Bear’s Den remonte sur scène pour un rappel des plus convivial. Le groupe joue Napoleon et Dew on the Vine issu de Red Earth & Pouring Rain pour ensuite partager un moment de complicité dans le public en y jouant Gabriel. Les fans ont des étoiles pleins les yeux. C’est un très beau moment que tout le Café de la Danse est en train de vivre. Le concert s’achève avec Agape. Le public est très réactif, et chante à l’unisson le refrain de ce titre tiré de leur premier album Islands.

//platform.instagram.com/en_US/embeds.js
Avec ce show, Bear’s Den nous fait oublier leur dernier album aux résonances un peu plus électro et s’impose comme un des meilleurs groupes folks actuels. Complicité et convivialité sont les maîtres mots de cette magnifique soirée.

ks1 ks4 ks6 ks7 ks8 ks9 ks10 ks11 ks12 ks13

Soutenez Bear’s Den sur twitterfacebook site officiel. Red Earth & Pouring Rain est toujours disponible ici.

Merci à Caroline France pour la soirée. Good vibes always, KS xx.
Photos: Inès Ziouane

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s