Live Report: Max Jury @ Le Flow – 10/11/2016

Après un passage en mai dernier à la Gaité Lyrique, le chanteur américain Max Jury a donné hier soir au Flow, son premier concert sold out à Paris. Karma Spirit a eu le plaisir d’y assister.

maxjury42
Max Jury @ La Gaîté Lyrique (c) Inès Ziouane – Karma Spirit

La soirée débute avec Theo Lawrence, la nouvelle révélation de la soul française. Après avoir fait l’ouverture de Rock En Seine en août dernier avec son groupe, Theo Lawrence and the Hearts, le jeune parisien nous a offert hier soir, un enchaînement de titres soul et blues en toute simplicité. On a hâte de découvrir Sticky Icky, son premier EP qui sera disponible le 25 novembre. Soutenez Theo Lawrence and The Hearts sur FacebookBandcampInstagram

 

C’est au tour de Max Jury d’entrer sur la scène du Flow avec ses musiciens et ses deux choristes. À peine installé à son piano, le chanteur remercie déjà le public de s’être déplacé pour assister à son concert. C’est le sourire aux lèvres qu’il commence son set avec Numb, un morceau aux sonorités soul et gospel magnifiquement accentuées par les deux choristes l’accompagnant. Le public du Flow est immédiatement plongé dans l’univers de Max, qui poursuit avec Love That Grows Old et le très doux Little Jean Jacket. Il prend ensuite quelques minutes pour nous expliquer qu’il travaille actuellement son deuxième album et nous propose d’interpréter une de ses nouvelles compositions, If I Was A Star. La présence de Max sur scène est assez incroyable, il a cette capacité à réchauffer en très peu de temps une salle pourtant pleine où se mêlent différentes tranches d’âge. Tout au long du concert, il nous remercie d’être là et de le soutenir.

Crédit photo: Le Flow Paris
Crédit photo: Le Flow Paris

Max se lève ensuite de son piano et passe à la guitare pour jouer Ella’s Moonshine, inspiré par une jeune fille qu’il a rencontrée en Caroline Du Nord.
Ce que j’aime chez lui, c’est qu’il n’hésite pas à raconter les histoires ou les anecdotes qui ont inspiré ses chansons. Il l’avait déjà fait à la Gaîté Lyrique en nous expliquant l’histoire de Black Metal et l’a refait à plusieurs reprises hier soir notamment avant d’interpréter Dreams. Une chanson évoquant son emménagement à Londres l’année dernière, lui qui est originaire de DesMoines en Iowa, et son envie d’avancer et de réaliser ses rêves malgré les doutes.

Il continue avec un dernier morceau à la guitare, le très dansant Beg&Crawl fortement applaudi par le public. Max repasse alors au piano pour nous jouer quelques morceaux sans chœurs et continue avec Standing On My Own. Il interprète ensuite Great American Novel, une douce ballade où sa voix envoûte le public, si ce n’était déjà pas fait. Avant d’interpréter les derniers morceaux de son set, Max explique qu’il n’a pas de merch à vendre mais propose au public de boire un verre ou discuter après le concert. Les deux choristes reprennent leurs micros pour l’accompagner sur les deux dernières chansons, Princess et Home.

Max et son groupe quittent alors la scène mais le public n’est pas prêt à rentrer chez lui et continue d’applaudir chaleureusement le jeune artiste. Après quelques minutes et quelques changements techniques, Max Jury est de retour, seul, sur scène et s’installe à son piano pour nous jouer All I Want, un morceau réclamé par une personne du public quelques temps avant.

Après avoir passé la soirée à jouer des morceaux tristes parlant d’échecs amoureux ou d’addiction, il propose de terminer sur un morceau plus léger, le fameux Black Metal et nous raconte qu’il a écrit cette chanson pour une fille qu’il a rencontrée dans un bar et qui lui paraissait très gentille et innocente « birds were floating around her head » et qui se trouvait en réalité être sataniste.

À la fin du concert, le public était véritablement conquis par le talent et le charisme de Max Jury. C’est le cœur léger et la tête pleine de souvenirs que nous avons quitté le Flow.

Vous pouvez retrouver Le premier album de Max Jury disponible depuis le 3 juin ici et notre interview de Max Jury ici. Ainsi que tous nos articles sur le chanteur iciUn grand merci à PIAS pour cette belle soirée! Soutenez Max sur twitter – facebook – site officielGood vibes, good karma, KS xx. 

Par Sandrine Gnanadicom

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s