Guide Festivals 2017 : Les Femmes S’en Mêlent du 23 mars au 8 avril, et nous aussi

À quelques jours du printemps, on pensait qu’il serait bon de vous faire part de certains événements qui vont prendre place en mars à Paris, en prenant un peu plus de temps pour découvrir ensemble la 20ème édition d’un festival qui nous fait du bien : Les Femmes S’en Mêlent. 

Demain aura lieu la journée internationale des droits de la femme : c’est cet événement qui a lancé le festival il y aujourd’hui presque vingt ans à travers un unique concert parisien. Désormais, Les Femmes S’en Mêlent, c’est plusieurs soirées à Paris qui célèbrent la scène musicale indépendante féminine, et qui s’étendent dans toute la France, en Belgique et en Suisse du 23 Mars au 8 Avril 2017. Alors que le festival s’auto-décrit comme un événement « militant, solidaire, défricheur et indispensable », on se permet d’insister sur ce dernier adjectif. Parce qu’en 2017 et dans l’industrie musicale, il serait naïf de croire que ce combat n’est plus quelque chose d’actuel.

Souvenez-vous du printemps 2015, lorsque quelques internautes un peu (beaucoup) énervés se sont permis d’enlever les hommes des programmations des plus grands festivals Européens, laissant place alors à des affiches vide à 80% (dans les meilleurs cas) pour souligner le manque de diversité (notre « personal favourite » ci-dessous).

Parce qu’en 2016, même si plus d’artistes féminins ont émergés sur des labels indépendants, les hommes ont été plus payés, plus bookés, plus signés que les femmes. Parce qu’en 2017, sur la totalité des artistes annoncés pour festival Reading & Leeds, 57 sont des hommes, contre une seule femme. Suite à l’ouverture de ce débat, l’organisateur du festival Melvin Benn, déclarait qu’ils ne commandaient pas les goûts des gens : « Pourquoi pensez-vous qu’on programme les mêmes artistes masculins à répétition? Parce qu’ils font vendre. Croyez-moi, s’il y avait une artiste dans le rock qui vendait autant de tickets que le reste de la programmation, bien sûr que je la bookerais ». Le pire dans cette histoire, c’est qu’on est partiellement d’accord avec lui. Est-ce qu’on pense que les festivals avec une programmation à 90% masculine sont sexistes? Non, parce que c’est juste un symptôme, pas une cause. Cependant, les organisateurs ont une part de responsabilité dans la promotion de la diversité, et le fait qu’ils pensent le contraire est l’une des raisons pour laquelle le festival Les Femmes S’en Mêlent reste urgent et indispensable, et c’est pour cette raison qu’on en parle avec vous aujourd’hui.

Les soirées Parisiennes de cette édition 2017 se dérouleront du 27 Mars au vendredi 31 Mars au Divan du Monde, au Trabendo, à la Gaîté Lyrique, en passant par le Batofar et par le Trianon. C’est l’occasion de découvrir le futur de cette scène féminine émergente à l’avenir brillant, qui a encore tant de barrières à franchir mais qui n’a rien à prouver ou se reprocher.  C’est le moment de découvrir des artistes aux nationalités différentes, venant de Belgique, Islande, France, Royaume-Uni, Danemark, Pays-Bas, Canada et États-Unis ; mais également aux influences et genres divers et variés. C’est enfin l’occasion de rencontrer des gens, discuter, s’émerveiller. Pour les billets c’est ici que ça se passe. On espère vous y retrouver.

Retrouvez le festival sur Facebook, Twitter, ou bien leur site officiel pour plus d’informations, de vidéos, photos et playlists.

À très vite, KS.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s