Interview Jane’s Party: « La musique est une sorte de thérapie. »

On vous présentait il y a quelques mois ce groupe: Jane’s Party. Tout droit venu du Canada, ce quatuor a sorti son second album Tunnel Visions l’an passé, et celui-ci ne nous a pas laissé indifférent. L’équipe de Karma Spirit a donc profité de leur venue à Paris, alors que le groupe ouvrait pour Tom Odell à l’Élysée Montmartre en novembre dernier pour poser quelques questions au groupe.

Cela fait dix ans que le groupe est sur les routes en soutenant différents artistes, The Arkells, Sam Roberts Band, LIGHTS, Lord Huron, Tom Odell. Dix ans qu’ils laissent leurs empruntes et qu’ils arrivent à capter l’attention d’un public qui n’est pourtant pas venu les voir au départ: « C’est vraiment cool quand on reçoit des emails de personnes nous disant ce qu’ils éprouvent quand ils découvrent notre musique ou après qu’ils nous aient vu en concert. » nous dit Tom. Jeff explique alors que la plus belle chose pour lui c’est quand des personnes se sentent vraiment pas bien qu’ils arrivent à leur donner un peu de joie et de bonheur. « À vrai dire, à Poznan, cette fille a pleuré dans mes bras me racontant qu’elle souffrait de dépression et qu’elle ne pensait pas venir au concert car elle se sentait vraiment mal. Puis une fois qu’elle nous as vu, ça l’a rendu vraiment heureuse et ça lui a remonté le moral. Je pense que ce sont ce genre de commentaire qui nous font avancer » ajoute Devon.

Les quatres amis Devon Richardson, Ton Ionescu, Jeff Giles, Zach Sutton, n’auraient jamais cru pouvoir vivre ce qu’ils sont en train de vivre lors de cette tournée avec Tom Odell: « Si on revenait cinq ans en arrière, et qu’on me dirait qu’on jouerait devant des milliers de personnes dans toutes l’Europe, je n’aurais jamais rêvé de ça! » explique Jeff. « C’est vraiment incroyable, et ça marque un tournant pour nous. »

Concernant les différences qu’ils ont pu remarquer entre les publics devant lesquels ils ont joué:

« Le premier concert qu’on a joué lors de la tournée (avec Tom Odell) était à Cologne, et je pense que c’était le plus dingue! C’est le plus gros concert qu’on est jamais fait! Bien sûr il y en a eu des moins bien. Le public allemand est très réservé au départ, il ne te donne pas tout, tout de suite. Tu dois gagner un peu leur respect. Mais je pense que les meilleurs concerts qu’on a donné sont ceux en Allemagne. » explique Devon. Tom ajoute alors que le public allemand écoute vraiment. « Berlin m’a vraiment fait sentir à la maison, avec beaucoup plus de personnes » plaisante Jeff.

« Poznan était dingue aussi! Des personnes venaient nous voir dans la rue le lendemain du concert! On a enregistré une chanson pour Balcony TV et deux personnes nous ont reconnu de la vieille. Ensuite plein de personnes ont suivi le mouvement. C’était un peu notre moment Beatles. C’était vraiment cool. » ajoute Devon.

Le dernier album du groupe Tunnel Visions est un doux mélange de fortes émotions comme l’évasion, la mort, le fait de grandir et simplement sur les problèmes de la vie en général: « Pour nous il est important d’apporter quelque chose de positif dans la vie des gens et c’est ce que Tunnel Visions représente pour nous » explique Devon. Il ajoute: « Je pense que la musique est une sorte de thérapie, plus particulièrement lorsque tu es sur scène et que tu as passé une mauvaise journée. Tu te donnes à fond et tu sens que toute cette colère s’échappe c’est une renaissance, tu te sens renaitre, tu es libre. » Jeff nous donne aussi son point de vue « Lorsque j’écris des chansons, je ressens aussi ce sentiment. Quand tu as beaucoup de choses qui se passent dans ta vie et que tu ne sais pas comment les exprimer, je trouve que dès l’instant où je m’assois en face de mon piano, et que je couche les mots sur papier, c’est alors que j’écris mes meilleures chansons.»

Tom conclut : « C’est une sorte de méditation pour moi. Je sens que je pars dans une sorte de transe lorsque je joue, que je n’atteindrais autrement. Je ne médite pas, mais d’après ce que les gens disent, ça ressemble à ça. »

Concernant l’évolution entre leur premier album Hot Noise et Tunnel Visions :

« Je pense qu’une progression naturelle s’est faite. Je pense qu’il y a toujours des parties de Hot Noise dans Tunnel Visions. On a grandi en tant que compositeurs et producteurs de notre musique. Nous sommes allés dans un vrai studio d’enregistrement où nous avons rencontré un producteur avec lequel nous avons travaillé, il nous a vraiment aidé à progresser.»

Le groupe actuellement au Canada nous a avoué vouloir revenir en Europe très prochainement. Le quatuor est actuellement en train de sortir des versions acoustiques de leur dernier album Tunnel Visions qui paraitront prochainement sur un nouvel EP intitulé Tunnel reVisions. Découvrez ci-dessous Ciggy Buzz:

Découvrez la playlist Karma Spirit de Jane’s Party ci-dessous:

Vous pouvez soutenir Jane’s Party sur twitter, facebook, site officiel. Un grand merci à eux pour le temps qu’ils nous ont accordé! ❤

Propos et photos recueillis par Inès Ziouane.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s