Tamino, Norma, Mathilde Fernandez, Terrenoire… Les artistes francophones à surveiller en 2019

No comments

1. Mathilde Fernandez

Mathilde Fernandez, originaire du Sud, se présente derrière un pseudonyme simple, mais qui cache une jeune diva baroque inspirée directement des années 80.

Sa musique est construite autour d’échos presque religieux, de basses surpuissantes et d’envolées lyriques. En novembre 2018, elle sort Hyperstition, un album gothique-romantique qu’elle performe spectaculairement en live et qui séduit de par son anti-conformisme. En 2019, on ne peut pas rester indifférent à la jeune niçoise et on attend avec impatience la surprise qu’elle a annoncée sur son compte Instagram.

2. Victor Solf

Avec son groupe Her et son album éponyme, Victor Solf est apparu sur toutes les scènes de France. Ces sonorités minimalistes et électro ont fait le succès du morceau « Five Minutes » puis de l’album. Victor Solf annonce lors d’un concert en octobre 2018, l’arrêt du groupe Her. Cependant, il ajoute qu’il ne quitte pas définitivement la musique et reviendra avec un projet solo qu’il met en place.

Le retour de Victor Solf sous son nom serait-il prévu pour 2019 ?

3. Chilla 

Repérée par Kerry James, Fianso et d’autres grands noms du rap français, la jeune Suisse a fait parler d’elle avec ses titres « Si j’étais un homme » et « Sale chienne » qui lui ont valu le titre de rappeuse féministe. Unique en son genre, la jeune Mareva Rana de son vrai nom, oscille parfaitement entre rap et chant avec des influences soul, rap, reggae ou encore dancehall. 

Le 4 janvier, elle présente Mira, son nouvel EP où elle se détache à nouveau des clichés qu’on pourrait associer à une jeune femme qui parle d’amour.

Plus d’informations sur les concerts de Chilla ici.

4. Angèle 

La jeune artiste belge qu’on ne présente plus, a baigné dans la musique depuis son plus jeune âge et est déjà certifiée disque de platine avec son album Brol sorti le 5 octobre 2018. Elle puise son inspiration dans le rap, l’électro et la variété. Tout ça donne un mélange qui plaît et la fait s’exporter au-delà de son pays natal. Elle est en concert dans toute la France pour cette année 2019 et affiche déjà complet pour la majorité d’entre eux. 

Plus d’informations sur les concerts d’Angèle ici.

 

5. OMOH

Le duo français de pop électronique a séduit Julien Doré qui les a emmenés pour sa tournée intitulée LØVE. Après trois EPs remarqués, le groupe sort Party in Paris, un album envoûtant et acidulé. Sorties de l’ordinaire, les voix des deux chanteurs se confondent à merveille pour donner des morceaux oniriques, mais aussi d’autres morceaux qui vous feront vibrer. 

Plus d’informations sur le groupe ici.

6. Tamino 

Le jeune Belge de 22 ans a sorti, en octobre 2018, un album aux sonorités orientales sans rappeler ses origines égyptiennes. Sa voix lancinante et romantique, qui passe du grave à l’aigu en quelques secondes envoûtantes est accompagnée de quelques notes de guitare. Ce doux mélange donne naissance à un opus sombre mais étrangement paisible rappelant les mélopées de grands groupes comme Radiohead avec qui il a collaboré. 

Il présente Amir son, album dans plusieurs salles en France. Plus d’informations ici.

7. Samba de la Muerte

Porté par la voix d’Adrien Leprêtre, au clavier dans le groupe Concrete Knives, Samba de la Muerte a annoncé un deuxième album pour 2019. Inspiré par ses voyages, le jeune Caennais pourrait nous surprendre de nouveau en 2019 en insufflant des sonorités exotiques à son prochain album. Folk lumineuse et rayonnante, l’album Colors nous a fait du bien et on attend avec impatience le prochain.

Suivez l’actualité du groupe sur son compte Instagram.

8. Grand Blanc

Partis en tournée sur les routes de France, les jeunes artistes originaires de Metz présentent leur album Images au Mur et celle-ci en raffole. Des textes bien écrits et directement inspirés par leur environnement urbain, des mélodies envoûtantes qui sonnent rock/electro, Grand blanc apparaît comme le reflet d’une génération. 

Plus d’informations sur les concerts de Grand Blanc ici.

9. Malik Djoudi

Malik Djoudi et sa voix androgyne nous emmènent sur la planète electro/pop. Originaire de Poitiers, le musicien avait séduit les foules avec son premier clip « Sous garantie« , extrait de son premier album UN. On retrouve avec plaisir ses mélodies lunaires et son phrasé parfaitement maîtrisé sur son dernier EP Tempérament.

En tournée, il sera également présent à l’édition 2019 du festival We Love Green. Tickets pour le We Love Green ici.  

Plus d’informations ici.

10. Terrenoire

Terrenoire, c’est deux jeunes hommes de Saint-Étienne, mais avant tout deux frères. Au travers de leur album éponyme, ils content leur épopée en partant de là où ils ont grandi et commencé la musique, pour aller vers la Grande Ville. Dans ces mélanges de variété, de quasi-rap et d’électro, le cœur des jeunes hommes balancent entre leur terre natale et leur Black Paradiso. 

Plus d’informations sur les concerts de Terrenoire ici.

11. Septembre

Composé de quatre garçons, le groupe était connu sous le nom de Phyltre avant de muer et de devenir Septembre. Nostalgique et mélancolique, leur musique fait écho à leur enfance et à une histoire qui paraît ne jamais finir. En français et dans une pop très électro, le groupe a sorti son album Et si c’était à refaire en 2018. Celui-ci sonne comme un début d’été qui se finit, un automne qui débute dans une intemporalité totale de l’âge, nous invitant à replonger dans nos souvenirs. 

Plus d’informations sur le groupe ici.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *