À la recherche du bonheur avec YAK

No comments

Avec son deuxième album qui s’inscrit dans la foulée du premier Alas Salvation en 2016, la formation YAK, se révèle être une des voix les plus singulières de la scène rock actuelle. Pursuit of Momentary Happiness n’est pas seulement un excellent album rock, c’est un excellent album, point. Entre styles différents et ambiances pleines de vie et de panache, le groupe n’a pas eu peur de repousser les différentes frontières de leur garage rock.

Voir cette publication sur Instagram

Our new album is out today!!!!!!!

Une publication partagée par YAK BAND (@yakband) le

Une épopée particulière

Après l’ère Alas Salvation, Oliver Burslem, est allé au Japon pour un mois afin d’écrire le second effort du groupe. Mais tout ne s’est pas finalement passé comme prévu. Avec plus un sous en poche et une virée en Australie où il y a passé son temps à boire sur une place, le leader de YAK s’est retrouvé sans album et sans projet concret.

De retour à Londres, Oli a dû s’installer dans sa voiture pendant presque un an et demi. La seule chose possible à faire à ce moment-là, c’était de composer l’album désormais disponible partout : « Sortir Pursuit of Momentary Happiness est une formalité à ce stade de ma vie. Je suis arrivé au terme de son processus de création qui est en quelque sorte mort pour moi maintenant. Il est temps que le monde entier dissèque l’album. Et je pense que c’est la suite logique de toute ce qui s’est passé lors de sa réalisation. » nous explique Oli, tout sourire, lors de sa venue à Paris il y a quelques jours.

À la recherche d’un bonheur qui ne dure qu’un moment

« On a écrit plein de chansons et on s’est rendu compte que certaines avaient un sentiment assez similaire. Tout ce processus créatif était un moment dans nos vies. Pour être honnête, je ne savais pas vraiment où j’allais ou ce que je faisais. Réaliser cet album était au final une collection de moments que je prenais du plaisir à vivre malgré toute l’incertitude de ma vie. Je ne regrette rien. Vivre comme je l’ai fait était mon choix. » nous confie Oli avant d’ajouter : « Finalement, je pense que ma situation m’a apporté une perspective beaucoup plus grande sur ce que je voulais faire. Ça m’a permis d’être plus ou moins en paix mentalement. »

Finalement, Pursuit of Momentary Happiness, a vu le jour grâce à la persévérance d’Elliot Rawson (batteur) et d’Oli. Les deux artistes ont recruté un nouveau bassiste, Vinny Davies après le départ d’Andy Jones : « En toute honnêteté, j’ai failli tout abandonner quand Andy a quitté le groupe pour vivre en Australie. Je ne me voyais pas continuer. » Tout ce projet a alors pris son sens lorsque que Jason Pierce aka J Spaceman est venu collaborer avec la formation : « On ne pensait pas pouvoir sortir les nouvelles chansons mais on a fini par dégoter un contrat. Je pense qu’être entourés par des personnes comme Jason nous a vraiment motivés et aidés à poursuive ce qu’on avait commencé. » explique Oli.

L’album du renouveau

Pursuit of Momentary Happiness est une nouvelle étape dans la vie du groupe qui est reparti de zéro afin de le produire. Sans aucune intention de vivres des gloires passées, Oli et ses acolytes se sont ancrés dans le présent avec un seul objectif : vivre chaque instant comme si c’était le dernier. Maintenant l’effort dévoilé, les Britanniques s’apprêtent à prendre les routes d’Europe pour une tournée : « Enregistrer des chansons c’est comme réaliser un documentaire d’un moment précis de ma vie. Ce que j’aime avec ces nouvelles chansons c’est qu’elles sont très différentes et moins bruyantes que celles du premier. J’ai hâte de les jouer en live, je pense qu’on aura de belles surprises. » termine par nous confier Oli Burslem. Le groupe sera de passage par La France dès la semaine prochaine pour une série de concerts. Retrouvez les dates et les billetteries de ces événements ci-dessous. Pursuit of Momentary Happiness est disponible ici. Vous pouvez soutenir YAK sur instagram, facebook et twitter.

Retrouvez YAK en France :

  • 18/02/2019 – La Maroquinerie (Les Nuits de l’Alligator), Paris (tickets)
  • 19/02/2019 – Le 106 (Les Nuits de l’Alligator), Rouen (tickets)
  • 20/02/2019 – La Coopérative de Mai (Les Nuits de l’Alligator), Clermont-Ferrand (tickets)
  • 21/02/2019 – La Vapeur (Les Nuits de l’Alligator), Dijon (tickets)
  • 22/02/2019 – L’Autre Canal (Les Nuits de l’Alligator), Nancy (tickets)
  • 17/04/2019 – La Lune des Pirates, Amiens (tickets)
  • 18/04/2019 – L’Aéronef, Lille (tickets)
  • 23/04/2019 – La Cartonnerie, Reims (tickets)
  • 24/04/2019 – Fuzz’Yon, La Roche-sur-Yon (tickets)
  • 25/04/2019 – L’Atabal, Biarritz (tickets)

Un grand merci à Oli Burslem et l’équipe Caroline International France.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *