Anteros : la dream pop d’Angleterre sur les planches parisiennes

No comments

Anteros, le jeune groupe de dream pop anglais, s’est produit en première partie de SWMRS au Point Éphémère. Retour sur le concert déjanté du 8 mars 2019

À 20h30, débarquent sur la scène Laura Hayden, Joshua Rumble, Harry Balazs et Jackson Couzens du groupe Anteros. Les quatre londoniens dévoilent la première note de leur titre « Drive On » et parviennent à faire bouger les spectateurs du Point Éphémère. Ce dernier est sorti à l’aube de l’année 2019 et insuffle une énergie débordante dans la salle qui commence déjà à avoir chaud. Les corps se meuvent, les bras se lèvent et les bouches s’ouvrent pour chanter à gorge déployée les paroles avec la jolie blonde. 

Le groupe enchaîne leurs titres « Call Your Mother », « Ring Ring » et « Drunk ». Pour le prochain titre, la chanteuse du groupe prend la parole et décide de parler à toutes les femmes présentes ce soir-là. En effet, le 8 mars étant la journée internationale des droits des femmes, Laura Hayden explique que le morceau qu’ils s’apprêtent à interpréter leur est dédié. Pour marquer le coup, elle invite toutes les femmes à monter sur scène. C’est alors que des dizaines de filles se ruent aux côtés du groupe pour danser et chanter. Un réel partage se fait sentir sur scène, les sourires apparaissent et les spectatrices montrent clairement leur reconnaissance envers Anteros et cette jolie intention. 

Pour finir leur performance, le groupe joue leurs trois derniers morceaux, soit « Bonnie », « Breakfast » et « Anteros ». La salle est en délire et approuve la pop colorée et généreuse du groupe venu d’Angleterre. Le public est en sueur mais ne s’arrête pas pour autant et applaudit passionnément. C’est sur des cris de joie que Anteros laisse la scène au groupe qui l’a emmené en tournée. 

Le groupe est engagé et bienveillant et nous met automatiquement de bonne humeur dès les premières secondes de leur live. Ils nous font du bien, alors on veut les revoir rapidement sur les scènes françaises.

Grâce à Anteros, la salle était déjà chauffée pour l’arrivée de SWMRS

Le groupe californien nous a régalé lors de son passage au Point Éphémère. Les chansons s’enchaînent et le groupe déborde d’énergie. Malgré les problèmes techniques de son, le public reste chaud et la salle en profite pour reprendre a capella avec Cole l’hymne national français, Frère Jacques, et même « On est les champions ».

On a passé une excellente soirée et on espère revoir les deux groupes très vite en France !

Pour suivre Anteros, retrouvez les sur Instagram, Facebook et Twitter.  Pour suivre SWMRS, retrouvez les sur Instagram, Facebook et Twitter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *